Blog

Interview d’Alexandre Lorig, notre photographe/vidéaste !

Ton histoire. Qui es-tu ? 

Je m’appelle Alexandre et je suis né il y a un certain nombre d’années. Entre temps j’ai grandi, fait quelques bétises, réussi pas mal de choses et aujourd’hui me voilà, avec mon appareil photo. Et je m’en félicite !

Comment aimes-tu te décrire ?

Comme quelqu’un de jeune et beau ? Ha non… çà c’était avant si j’en crois mon dernier selfie…

Comment est venue ta passion de la photo ? 

Un jour, alors que j’étais tout petit, j’ai ouvert l’appareil photo argentique de mes parents avant la fin de l’utilisation complète de la pellicule.  Je venais de déglinguer une semaine de souvenirs de vacances. Bien entendu, je me suis fait très sérieusement gronder. Depuis ce jour, pour me faire pardonner, je fais des photos tout le temps ! Et je ne peux plus m’en passer, c’est devenu une drogue. Ma mère s’en veut de m’avoir grondé ce jour là…

Sans réfléchir, plutôt portrait ou paysage ? 

Si je dis paysage j’ai quand même le droit de continuer à faire des portraits ?

Argentine ou numérique ? 

En tant que vieux fossile, j’ai également connu l’argentique. A l’époque on se déplaçait encore en calèche et tout allait beaucoup moins vite, notamment les délais de livraison. Le grain de l’argentique est vraiment sympa et différent, mais c’est de plus en plus compliqué de travailler avec cette technologie du début du IXXe. Alors pour certains travaux j’avoue parfois me laisser tenter, mais à 99% du temps c’est le numérique que j’utilise.

Noir&blanc ou couleur ? 

Sacrebleu ! Noir et blanc bien entendu, surtout pour un magnifique coucher de soleil

Lumière naturelle ou artificielle ? 

Tu as déjà essayé de faire un packshot  en exter avec une lumière naturelle ? Tu vas voir c’est super… Non en vrai j’aime les deux mais çà dépend pour quoi faire.

Les équipements que tu as habituellement dans ton sac a dos ? 

Un tas de cailloux tous plus lourds les uns que les autres et des anti-inflammatoires pour quand je commence à avoir mal au poignet.

Quel serait le shooting/reportage de tes rêves ? 

Déjà fait ! en 2018 un défilé Chanel à la Vigie, l’ancienne maison de Karl Lagerfeld à Monaco Je peux arrêter ma carrière après çà en fait….

As-tu une photo préférée à ce jour ? 

Je déteste toutes mes photos passé un délai de cinq minutes 

Quelle est la qualité requise pour ce travail ? 

Etre particulièrement incompétent…ou exigeant avec soi-même

Quel est le bon look pour ton job ? 

Le plus destroy possible, avec des tatouages partout, des piercings… Mais j’arrive pas encore à sauter le pas

Un conseil pour les photographes qui nous lisent ? 

Passez à l’hybride, vous aurez moins mal au dos en fin de journée.

Post a comment